Bukavu: «La Prunelle RDC Asbl» satisfait de l’élaboration de sa feuille de route provinciale, dans le projet «Tufaulu Pamoja»

Bukavu: «La Prunelle RDC Asbl» satisfait de l’élaboration de sa feuille de route provinciale, dans le projet «Tufaulu Pamoja»

La Prunelle RDC Asbl a clôturé ce samedi 17 avril 2021, son atelier d’élaboration de la feuille de route provinciale, dans le cadre du Projet « TUFAULU PAMOJA », volet Jeunes.
Ces assises qui ont réuni pendant 3 jours, 50 représentants des organisations des jeunes, visaient à harmoniser cet outil de gestion de projet; pour préciser la planification globale des activités, afin de fournir un cadre qui va permettre d’ordonnancer; guider et coordonner les efforts des plateformes pour arriver aux objectifs du projet.

Dans la salle du Centre Olame, non loin de l’ISDR/Bukavu, les participants ont examiné les éléments clés du programme d’action; notamment les problèmes qui freinent l’accès des jeunes aux instances de prise de décision, ainsi que les différentes activités à mener dans le cadre de ce projet, jusqu’en 2023.

Lire aussi Bukavu/Tufaulu Pamoja: La Prunelle RDC en atelier d’élaboration de la feuille de route provinciale
Feuille de route
des participants à l’Atelier de La Prunelle RDC Asbl/Tufaulu Pamoja
Judith Maroy, Directrice exécutive de La Prunelle RDC Asbl, dit être satisfaite du travail qu’ont produit ces jeunes.

«Ensemble on a fait le diagnostic de la problématique de participation des jeunes aux instances de prise de décision, mais également au processus de paix. Et parmi tous les problèmes cités on a pu prioriser une dizaine, et nous avons constitué une feuille de route; c’est à dire les objectifs liés à ce problème, et les résultats que nous attendons. Mais également les indicateurs, les hypothèses, et les ressources qu’il nous faut utiliser,» affirme-t-elle.

De son côté, Bosco Muhemeri, moderateur de ces assises, appelle ces jeunes à s’approprier cette feuille de route, dans le cadre de la planification des activités, le plan de gestion des risques, mais aussi la manière de mobiliser les recettes pour y arriver.

«J’ai trouvé un enthousiasme, un certain engagement de la part des jeunes, qui veulent vraiment participer. Et je crois que c’est une opportunité qu’il faut capitaliser, et la mettre au profit de la nation,» ajoute-t-il.

Lire aussi Sud-Kivu: la Prunelle lance le projet «Tufaulu Pamoja» à Bukavu

Des participants à l’atelier de LaPrunelleRDC/ Tufaulu Pamoja
Les jeunes participant à cet atelier ont remercié les initiateurs de ce projet, qui devrait selon eux, amener encore plus haut leurs voix, à travers notamment leur engagement politique, ou encore une meilleure coordination de leurs activités.

Selon les organisateurs, cet atelier qui a permis de relier les stratégies aux résultats, devra donc permettre d’élaborer au niveau national une feuille de route; qui sera précédée par celles de toutes les 8 provinces de la RDC concernées par ce projet; dont Kinshasa, Sud-Kivu (Bukavu et Uvira) , Nord-Kivu, Kasaï-Oriental, Haut-Katanga, Ituri, Tanganyika et Tshopo.

Signalons que le projet TUFAULU PAMOJA, financé par l’Ambassade de Suède à travers CAFOD; a pour objectif principal d’amplifier la voix et la représentation fortes des jeunes et femmes; dans le cercle de prise des décisions et les processus de paix à tous les niveaux. Le Projet reçoit la facilitation de la Commission Épiscopale Justice et Paix (CEJP).

Partager

Nos partenaires

  • 11.11.11
  • ATK
  • CAFOD
  • INTERNEWS
  • Land is Life